Page Officielle FacebookChaine Officielle YoutubeCompte Officiel Instagram
FrançaisEnglishDeutschTürk中国
Le Château du bois : distillateur depuis 1890

De la fleur à l’huile essentielle de lavande fine AOP

La distillation est un art ! Elle doit être précise et rigoureuse pour réussir la transformation de cette fleur magique en une huile essentielle de première qualité reconnue depuis l’antiquité tant pour ses propriétés officinales que pour son parfum subtile et raffiné. A chaque nouvelle récolte, aromathérapeutes et parfumeurs de luxe se disputent  l’approvisionnement de ce jus précieux et  inimitable.

Distillation de la lavande fine

Rappelons que l’huile essentielle de lavande fine de population est un produit de luxe rare et précieux dont la production est limitée à seulement 15.000 kg par an pour le monde entier. Preuve de cette exception, c’est la seule plante française à être protégée des contrefaçons  par un label de qualité : l’appellation d’origine contrôlée  AOP « lavande des Alpes de Haute-Provence ». Les membres de la famille Lincelé ont toujours été conscients de cette chance fabuleuse de pouvoir fabriquer eux-mêmes au beau milieu de leur domaine lavandicole ce trésor de la nature, cet « or bleu provençal ».

Les gestes ancestraux

Depuis 5 générations maintenant,  ils se transmettent devant l’alambic les gestes appris de leurs aïeux. Ils perpétuent une tradition séculaire, gage de grande qualité pour leur cru d’huile essentielle. Leur expertise se traduit chaque année  par l’obtention de l’AOP sur l’intégralité de leur production d’huile essentielle qui représente 10% de la production mondiale de ce précieux nectar. Tous les distillateurs de lavande fine provençaux sont unanimes sur les qualités intrinsèques d’une huile essentielle bien distillée. Elle doit séduire dès les premiers effluves grâce à son bouquet voluptueux d’arômes puissants, complexes et généreux. Sa sensualité doit charmer le nez autant que l’esprit. La lavande fine est un puissant révélateur d’émotions.

Invitation

Pour cette raison, nous vous invitons à venir partager avec nous ces moments de fêtes privilégiés que sont la récolte et la distillation. Etre dans un champ de lavande fine en pleine floraison procure une déconnexion totale  du monde réel, un état d’extase et d’ivresse. Les émotions ressenties sont difficile à retranscrire par des mots, donc venez les vivre avec nous.

Les principes fondamentaux d’une bonne distillation

Les principes fondamentaux d’une bonne distillation

La famille Lincelé ne fait aucune concession avec la tradition et continue d’appliquer à la lettre les techniques de distillation héritées de ses aïeux. Voici quelques un de ces principes fondamentaux.

La maturité de la fleur

Tout d’abord, il est primordial de distiller la fleur de lavande fine qui est arrivée à pleine maturité. Sans ça, elle ne pourra pas exprimer toute son authenticité et sa spécificité liée au terroir et au microclimat des montagnes sèches de Provence.

Le pré-fanage de la fleur

Ensuite, une attention toute particulière doit être portée au « pré-fanage ». Le pré-fanage est l’action de faire sécher naturellement sous le soleil  la fleur fraichement coupée assez longtemps pour qu’elle perde la majorité de l’eau qu’elle contient.

Si cette opération délicate est ratée, la distillation de la fleur mouillée sera plus longue et de toute façon incomplète car la vapeur d’eau aura du mal à traverser la fleur, l’eau agissant comme un joint hydraulique. De plus l’huile essentielle aura une odeur d’herbe fraîchement coupée. Ce qui est totalement inacceptable. Pour éviter ce problème majeur, feu Georges Lincelé a été l’initiateur  d’une technique pionnière, qui consiste à laisser une rangée semée d’herbe toute les 6 raies de lavande fine.Grâce à un tapis télescopique, la coupeuse déverse la lavande sur cet espace libre appelé « andin ». La lavande est ainsi bien étalée, et elle sèche parfaitement sous le soleil de Provence. Le tapis d’herbe permet d’éviter le pourrissement, car l’air circule sous la lavande coupée. Puis la lavande pré-fanée est ramassée mécaniquement grâce à une remorque auto-chargeuse. Selon les conditions climatiques, cette étape peut durer entre 24h et 48h. La technique du « pré-fanage » demande une grande expertise qui s’acquiert au fils des années.

Distillation complète de la lavande fine

La distillation complète

Le troisième secret de la réussite, c’est de réaliser une distillation complète. En effet, la vapeur d’eau va traverser la fleur pour en extraire l’huile essentielle naturellement contenue dans celle-ci et plus précisément dans de très petites glandes sécrétrices. L’essence de lavande fine ne contient pas moins de 300 molécules chimiques naturelles. Les plus légères sont les molécules aromatiques, tant prisées par les parfumeurs. Elles seront entrainées les premières par la vapeur d’eau, car plus légères. Une distillation plus longue est  nécessaire pour réussir à soustraire les éléments constitutifs de l’huile essentielles qui sont les plus lourds. Il s’agit des « coumarines » les molécules qui vont apporter à l’huile essentielle de lavande fine ses propriétés cicatrisantes entre autres. Certains producteurs, moins méticuleux que d’autres, pratiquent des distillations « courtes » pour gagner du temps et de l’argent. En effet, la majorité des constituants de l’huile essentielle sortent de l’alambic dans la première moitié du temps de distillation. Cette essence mal distillée, n’obtiendra toutefois pas l’agrément AOP, car les tests analytiques pratiqués pour obtenir la certification, vérifient méticuleusement la composition de l’huile essentielle. La famille Lincelé, producteurs distillateur depuis 1890 apporte un soin tout particulier à toutes les étapes de la distillation. La température et la pression de la vapeur d’eau doivent  être sous surveillance constante, car si la vapeur d’eau dépasse 100 degrés Celsius, l’huile essentielle sentira l’odeur de « brûlé ».

Le repos de l’huile essentielle

Enfin, comme les grands crus de vin, l’huile essentielle de lavande fine a besoin de mûrir lentement, c’est la phase de stabilisation de l’essence. Les précieux fûts d’huile essentielle sont stockés au minimum cinq mois dans les caves du domaine du « Château du Bois » avant d’être conditionnés en petits flacons, prêts à la commercialisation. Il est très important de laisser « du temps au temps » cette période de maturation demande de la patience. L’aboutissement est une véritable révélation lorsque les premières notes olfactives viennent caresser notre nez.

  • Disillilation
  • Disillilation